Dossiers

Le football français à l’arrêt… Enfin, presque !

En France, tous les footballeurs, professionnels ou non, sont confinés chez eux depuis le mardi 17 mars. Cette mesure prise par le gouvernement pour lutter contre le Covid-19, a obligé les clubs amateurs à faire preuve d’imagination pour que leurs joueurs restent en forme.

 

© ©

Le football français avait déjà pris un coup derrière la tête quelques jours auparavant. C’était le jeudi 12 mars. La Fédération Française de Football par l’intermédiaire de son président, Noël Le Graët, annonçait la suspension de tous les entraînements et de tous les championnats jusqu’à nouvel ordre. Loin de se laisser déstabiliser par cette déclaration, certains clubs amateurs ont trouvé des solutions afin que leurs licenciés gardent une bonne condition physique tout en restant chez eux. Et aussi, qu’ils continuent de s’améliorer techniquement. De nombreux challenges ont donc été mis en place.

Des défis individuels…

Jonglage, gainage, footing seul à proximité du domicile et d’une durée inférieure à une heure… les activités sont nombreuses pour se maintenir en forme. Premier avantage, ces exercices ne requièrent pas d’équipements, si ce n’est un ballon ou une bonne paire de baskets, et un peu de volonté. Autre point fort du gainage et du jonglage : ils peuvent être effectués partout : dans le jardin, dans une chambre…. (Mais attention à ne rien casser !) Certains clubs font jouer la concurrence entre leurs joueurs en établissant un classement selon les activités. Un moyen d’inciter ces footballeurs du dimanche à se surpasser. En multipliant les séries de jongles, ils s’améliorent techniquement, en courant régulièrement, ils progressent physiquement.

… ou collectifs

Plutôt que de mettre en concurrence leurs licenciés, d’autres clubs ont opté pour des challenges collectifs, notamment pour le footing. Au préalable, les entraîneurs fixent un objectif élevé de distance à parcourir. Ensuite, les joueurs courent chacun un nombre de kilomètres différent en fonction de leur forme actuelle ou de leur temps libre. La finalité de l’exercice est d’obtenir une distance équivalente ou supérieure à celle annoncée par les entraîneurs en additionnant les kilomètres parcourus par chaque licencié. Cette pratique a vocation à renforcer la solidarité et l’esprit d’équipe malgré l’éloignement. Et surtout, une récompense attend les joueurs lorsque l’objectif est atteint. Pour renforcer la motivation, elle reste secrète jusqu’à la fin. Malins ces entraîneurs!

A lire  Gardien de Prison : poigne de fer dans un gant de velours

Le Covid-19 n’empêche donc pas la planète football de tourner. Les passionnés du ballon rond continuent de taper dans le cuir. Et quoi de mieux que de faire du sport pour s’aérer l’esprit, oublier ces tracas quotidiens et surtout cette situation de crise sanitaire !

circle-cropped (1)

Rédacteur

Rédactrice sur majmedia. Bucolique et mélodramatique… Cela fait plus de vingt piges que je vadrouille, le stylo en poche. Journaliste le jour, écrivaine la nuit, on se retrouve vite pour de nouvelles aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *