Site Loader

En Inde, depuis quelque temps, un nouveau filtre vidéo est en vogue sur la plateforme chinoise. La tendance « darkened skin » (peau foncée) de TikTok, a subi un véritable retour de bâton après avoir été accusée de promouvoir le colorisme.

Un filtre qui a rapidement fait réagir les utilisateurs. © MAJ - TikTok

Parmi tous les challenges qui circulent sur TikTok depuis le début du confinement, un a particulièrement retenu l’attention des internautes. Bien que cette nouvelle « tendance » n’ait pas de nom, des utilisateurs se mettent en scène avec la peau noire avant qu’elle ne se révèle plus claire sur une musique d’un film. Ces derniers utilisent un filtre qui assombrit la peau et font semblant d’être tristes parce qu’ils ont la peau foncée. Quelques secondes plus tard, le filtre les « transforme » en personne à la peau éclaircie, munie d’un grand sourire. Ce challenge vu comme récréatif ou un passe-temps pour certains, s’apparente pour d’autres à un acte raciste, connu sous le nom de colorisme. Le colorisme est une discrimination qui privilégie les personnes d’une couleur de peau, généralement la plus claire, par rapport aux autres. 

Une « tendance »

Ce challenge, qui a débuté en début de semaine dernière, a ravivé un vaste débat sur le colorisme en Inde et dans le monde. Cette tendance est réalisée sur une chanson d’un film tamoul intitulé « 3 ». Les paroles parlent d’une « fille à la peau blanche » avec un « coeur noir ». Cette musique a été utilisée plus de 24 000 fois, et les vidéos utilisant la bande-son du film ont été vues des millions de fois avant d’être partagées. 

Provoquant une forte vague de contestation, la plateforme a commencé à retirer certaines vidéos, mais de nombreuses autres restent encore disponibles. 

« La chanson ne faisait pas explicitement référence à la peau foncée »

Dans une interview accordée à la BBC, Radhika Parameswaran, professeure à l’Université des médias et sciences de l’information à Bloomington dans l’Indiana, a déclaré que le filtre avait été mal interprété. Dans le film, une belle femme à la peau claire et au « coeur noir » est imperméable à l’amour du héros. « La chanson ne faisait pas explicitement référence à la peau foncée, cependant les airs et les paroles accrocheuses de Kolaveri Di deviennent un fourrage créatif pour ces jeunes qui mettent en scène leurs performances ludiques et dramatiques », explique-t-elle.

 

Toujours d’après la BBC, des utilisateurs de TikTok ont signalé les vidéos mais n’ont pas réussi à toutes les faire retirer. La plateforme a répondu à ces plaintes en affirmant que les vidéos ne violaient aucune directive de la communauté. De quoi mettre le feu aux poudres…



circle-cropped

Rédactrice web

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *