Site Loader

La mort de George Floyd a ému le monde entier. Ces derniers mots : “I can’t breathe” ont donné un souffle nouveau au Black Lives Matter. Ce mouvement de lutte contre le racisme s’est trouvé un allié inattendu parmi les fans de KPOP. Aux États-Unis, les fans de pop coréenne font preuve d’ingéniosité pour faire entendre leur voix.

Thomas de LUZE on Unsplash

Les fans de KPOP sont, en temps normal, connus pour “casser youtube” en streamant les clips de leurs artistes favoris pour maximiser les vues. Or, récemment, les aficionados de la pop coréenne ont utilisé cette force d’équipe pour protester dans le mouvement Black Lives Matter. Plusieurs idoles ont agi en faveur du mouvement anti-racisme par des dons et des messages d’encouragement. Et leurs fans ne sont pas en reste. La communauté a plus d’un tour dans son sac.

« We stand against racial discrimination. We condemn violence. We will stand together. #BlackLivesMatter. »

_ BTS, groupe populaire de KPOP

#WhiteOutWednesday

Par les #BlackLivesMatter et #BlackoutTuesday, la communauté web revendique une justice pour George Floyd. Les opposants au mouvement ont alors décidé de créer leur propre hashtag : #WhiteoutWednesday, pour contrer la “surexposition” des autres mot-clés anti-noirs. Ceci était sans compter sur les fans de KPOP ! Les habitués des réseaux sociaux le savent, il ne vaut mieux pas mettre en colère la communauté KPOP. Ils sont les McGiver de la toile. Ils ont donc décidé de poster une infinité de memes et de vidéos de leurs groupes favoris en utilisant les hashtags des opposants. Si vous tapez #WhiteLivesMatter ou #WhiteoutWednesday, vous allez voir défiler des performances de Twice, BTS, BlackPink et autres groupes de KPOP. Un moyen ingénieux afin de décrédibiliser la parole des “anti-blacks”.

IWatch Fancam

Leur stratégie ne s’arrête pas aux réseaux sociaux. Lors des manifestations, la police de Dallas demandait aux citoyens américains de fournir des vidéos d’actes illégaux des manifestants via leur application : IWatch Dallas. Les fans de KPOP ont décidé de spammer l’application avec des fancams. La multitude de vidéos a fini par faire planter l’application et la rendre hors-service. Sur Twitter, la police a présenté ses excuses pour le bug de l’application, et a précisé que les circonstances restent à “déterminer.” Encore une fois, les KPOP fans ont prouvé, qu’en ce qui concerne le spam, ils étaient les premiers. Que ce soit pour faire de BTS un groupe mondialement connu, ou pour combattre le racisme aux États-Unis…

circle-cropped (6)

Rédactrice multimédia

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *